Focus sur les JNMG

Le jeudi, c’est… pédiatrie !
28/05/2015 (All day)

Le suivi des nourrissons fait partie de la pratique courante des médecins généralistes. Les examens systématiques réalisés lors des deux premières années ne doivent pas se limiter au contrôle du développement staturopondéral et des acquisitions motrices mais être complétés par l’évaluation des performances visuelles et auditives. En effet, tout retard ou anomalie de la vision ou de l’audition peut avoir de graves répercussions, souvent irréversibles, sur le développement ultérieur de l’enfant. Ainsi, on peut redouter des déficits dans l’acquisition du langage, de la communication et plus généralement, dans le développement psychomoteur. La seule façon d’éviter ou de réduire ces handicaps est de les dépister le plus précocement possible et de mettre en place une prise en charge adaptée, le plus souvent pluridisciplinaire. Les généralistes doivent être sensibilisés à l’importance des déficiences sensorielles et à leur détection. Le carnet de santé est un précieux outil pour consigner le suivi des nourrissons avec, en particulier, l’obligation légale des examens avec certificats du 8e jour, des 9e et 24e mois. Depuis 1995, ce carnet prévoit des items pour les troubles visuels et auditifs. Pour les documenter des tests sensoriels simples – inscrits à la nomenclature - doivent être réalisés.

Les connaissez-vous ? Les pratiquez-vous régulièrement ? Sont-ils faciles à faire et à interpréter ? Savez-vous les coter ?